7

vendredi 19 avril 2013

.kkrieger [Test]

Le tout premier de la liste est ".kkrieger". Un bon petit FPS qui tourne comme un charme.


Le jeu :
.Kkrieger fut realisé par '.theprodukkt' en 2004.
C'est un FPS, trés "quake like". (J'apprécie toujours ces reprises bien réalisé.)
Comme dans tout FPS le but est de nettoyer la zone du petit bestiaire mis à disposition.
Cinq armes sont utilisables, mais seulement deux utiles, les autres étant trop lentes ou pas suffisamment puissantes.

Il n'y a pas grand choses a expliquer sur ce jeu qui ce fini en 2mn. Un seul niveau est disponible et il n'est pas si folichon que ça.
Malgré les bon cotés "Quake" il manque de rythme et les bruitages et LA musique ne sont pas finalisées.

La prise en main :
Une prise en main simple et classique. La souris pour bouger la vue, un contrôle au clavier pour ce déplacer et la barre espace pour effectuer un saut qui n'est pas utile.

On regretteras de ne pas pouvoir accéder  des options, les contrôles sont pour clavier US et la définition d’écran est faible (ce qui déstabilise mon dual screen)

Particularités :
Kkrieger est réalisé avec un rendu temps réel de qualités.
Je le trouve particulièrement beau et fluide surtout pour un jeux de 2004.

Ce jeux pèse en tout et pour tout 97Ko, waouh on croirais un jeux Linux bien optimisé.

Les faiblesses de Kkrieger viennes du fait que ce n'est qu'une démo. Il n'est pas sortis et ne le sera jamais. Il n'y a donc que ces 2mn de jeu, qui pour une démo au stade Beta est vraiment très bonne

Des screen-shoot :












Les plus :
- Un bon quake (pour une démo)
- Graphismes temps réels
- Une bonne qualité pour 2004
- Fonctionne très bien sous Wine

Les moins :
- Une simple Démo
- Des bugs de collisions
- Bien trop cour (même pour une démo)
- Un jeu loin d’être fini, surtout au niveau sonore

Sous Wine :
Il tourne à la perfection chez moi et ne semble pas souffrir de bug.
Aucune configurations de wine, c'est un charme.
Afin de palier au problème du à mon dual screen, j'ai tout de même émulé un bureau virtuel pour l’exécuter.

Pour finir :
Étant gratuit et tout de même bien agréable. Je vous conseil d'y jouer et de le finir. Il est toujours bon de ce forger son opinion ;)


éa, les amis.

Maraton des jeux Wine

Bonjour a tous,
je cherchez dernièrement un jeux auquel m'adonner et est donc voulu un jeux tournant bien sous wine. Mais beaucoup de jeux sont peu connu et sans aucun testes. J'ai donc décidé de "marathoner" tout ces jeux afin de fournir des testes de chacun.

Nous débuterons par tous les jeux Platinum puis en dégressif vers gold etc.
Par ordre alphabétique, mais en évitant les gros titres comme WoW, War3, Heros 3, etc.


A bientôt pour ses Games Aventures !

mercredi 17 avril 2013

Utiliser un Terminal Linux et le comprendre

Je me souviens d'il y a ~15ans, le début de mes déboires en informatique. La difficulté que j'avais à comprendre Tutoriels divers passant par ces "Terminaux". Ce n'est qu’après des mois ou plus encore que j'en avais compris l’utilité.

Il est certain que de nos jours avec internet que je n'avais pas à l’époque, les choses sont bien plus simples. Mais si personne ne prend la peine d'expliquer la BASE des BASES, on ne peut pas faire un pas de plus !

Bienvenue dans la matrice
Qu'est ce que c'est un Terminal Informatique ?
Un terminal est un ensemble qui permet de "discuter" avec une machine.
De nos jours, un terminal sera généralement une fenêtre sur un environnement graphique (LXDE, KDE, OpenBox ...) qui émulera une console.

Cette interface donne accès à une console d’échange homme-machine qui peut sembler compliqué, mais ce révèle bien meilleure dans toute les tâches de tests, debug, administration...

Il y a de cela un bon moment un terminal n’était qu'un clavier et un écran relié au réseau permettant de parler avec un ordinateur distant. Ce procédé était d’ailleurs utilisé pour le Minitel.

Et une Console alors ?
Une console est une interface généralement lancée par un terminal et qui reste en attente d'une instruction(commandes) shell

Par défaut on peut accéder directement aux consoles par Ctrl+Alt+F de 1à6 F7 étant consacré a Xorg, qui est votre interface graphique.

Et un Shell ?
C'est l'interpréteur, sans lui l'ordinateur ne pourrais pas comprendre nos directives. Il va jouer l’intermédiaire entre l'homme et la machine.
Il traduit les commandes, les exécutes, puis nous retourne le résultat.

Il y en a plusieurs, le quel utiliser ?
Il existe un très grand nombre de Terminal. Personnellement j'utilise "Yakuake" qui est basé sur "Konsole" il est très pratique pour de petites actions, et simplement "Konsole" lorsque je suis en "production". Il m'arrive d'utiliser le terminal inclus dans le gestionnaire de fichier Dolphin.
Les "terminaux" sont toujours disponible dans les section "accessoires" ou "système" de votre Os.

Comment ça marche ?
Vous lancer un Terminal qui lui vas émuler une console, dans laquelle vous entrerez des instructions, qui seront traduites à la machine par le Shell

Un terminal s'utilise avec des Mots-clés nommé "commandes", que l'on frappe dans son l’interface. Celles-ci comme on viens de le voir sont transmises au système par le Shell.

Lors du lancement d'une terminal vous avec un curseur clignotant, c'est la console qui attend de transmettre vos instructions. Cette indicateur est précédé d'un icône "$" ou "#". Qui indique votre "état".
  • $ Indique que vous êtes connecté comme "user" (utilisateur)
  • # Vous préviens que vous êtes en root
Le root à tout les droit sur le système et est à utiliser avec parcimonie. Pour vous connecter en root il faut écrire "su" dans un terminal, ou "sudo su" sous Ubuntu.

Lors d'un tuto ou aide vous retrouverez toujours ces symboles qui indique sous quel état il est nécessaire d’exécuter la commande qui le succède (utilisateur ou root)

Quels en sont les utilisations générales ?
On utilise généralement le terminal pour effectuer des actions rapides a l'aides des commandes unix. Je vous invite a regarder une liste de ses commandes sur wikipedia : Liens - Commandes_Unix.

Mais aussi beaucoup en programmation avec des éditeur comme Vi, Emacs ou encore Nano, ce dernier étant beaucoup plus simple.

On utilise aussi les Terminaux pour effectuer du debug. C'est a dire, lorsque vous lancer un logiciel et qu'il plante, il peut y avoir un bref message d'erreur, mais rarement compréhensible. Démarrer ce même logiciel dans un terminal, au moment du plantage vous aurez de lister le résultat problème. Dans le pire des cas si vous le ne comprenez pas, il seras toujours plus simple de fournir ce résultat pour demander une aide précise.

Pourquoi cela devrait me servir ?
Cela vous serviras à régler des problèmes, maintenir à jours votre système, Déboguer des programmes, effectuer des actions plus rapidement ... L'utilisation très varié est parfaitement complémentaire avec l'interface graphique et l'utilisation de la souris.

Je vous "invite" maintenant à effectuer des recherches plus poussé sur son utilisation, et vous laisse découvrir les joies de l'utilisation "kikoo" de la console !

Si vous avez besoin d’éclaircissement ou si vous remarquez une erreur, merci de m'avertir.



éa, les amis.

mardi 16 avril 2013

Erreur scanner Epson et Xsane

Bonjour à tous, un tout petit sujet aujourd’hui pour l'erreur "[epson2] e2_ext_read: cancel request received"

Avec cette erreur il y avait un moment que je n'avais pas touché a mon scanner. Lors d'une numérisation, il débuter et s’arrêter directement. A l’époque j'avais réaliser des recherches sur quelques centaines de forum qui au final disait qu'il y avait un bug avec les pilotes epson en ce moment.

Mais en cette journée grisâtre je voulais modifier un fichier de conf sur systemd que j'ai cherché avec find. Je ne sais pas trop comment, mais je me suis trompé et suis tombé sur "/etc/sane.d/dll.conf" et en cherchant à comprendre ce que je regardais j'ai vue deux lignes "#epson", "epson2".J'ai donc voulu essayer de les inter changé, et hop mon scanner fonctionnait.

Après cette trouvaille, j’eus envie de vous la faire partager en éditant le wiki de ArchLinux. Et là, c'est le drame ... Il donnait déjà la solution dans ces pages, il y à trois mois que j'aurais pu régler ce problème.

Résultat a retenir :
  • Les forum c'est rarement bon
  • Tester les autres pilotes dans la conf de sane
  • Voir le pilote utilisé depuis le site epson



éa, les amis.

dimanche 14 avril 2013

Logiciel et Jeux Windows sous Linux avec wine

Bonjour à tous,
ce post à pour but de vous expliquer comment utiliser Wine correctement.


Wine est un projet qui a débuté en 1993 et a donc 20ans ! Sa première version stable est sortie en 2008, il a fallu prés de 15ans pour la développer. Wine n'est pas un émulateur Windows, il n'a pas besoin du système Windows et c'est ce qui le différencie de beaucoup.

Il existe plusieurs projets qui s’appuient sur Wine, notamment le commercial Cedega ou le "libre" PlayOnLinux.

Je déprécie particulièrement ce dernier, il n'est qu'un outil graphique pour utiliser Wine "facilement" et utilise des script conçue par la communauté. Il ce revendique pourtant comme logiciel à part entière, vous ne trouverez aucun lien vers Wine ni un remerciement sur leurs site officiel. Le tout dans un environnement TRÈS restrictif, suspicieux et moralisateur. Je déconseille fortement !

Installons wine :
  • Debian / Ubuntu $sudo apt-get install wine
  • Arch #pacman -S wine 
Une fois installé faisons une première configuration.
  • $winecfg

Dans application on défini sur Windows XP car c'est le plus compatible de base. Lecteur "Détection Auto" ce qui vas attribuer les lettres et vous pouvez par la même occasion attribuer une lettre de lecteur au dossier ou vous voudrez effectuer les installation moi c'est "Z:" qui pointe sur "/media/win/". Audio pour définir votre sortie et alsa ou autre, pour moi ses défauts et probablement pour vous aussi (valeurs os).

Passons à l'utilisation et installation de logiciel.
Si comme moi vous avez été en dual boot avec windows, sachez que la majorité des jeux et logiciel sont "portable" à l'origine. C'est-à-dire qu'ils peuvent être utilisé sans les ré-installer.

Pour exécuter un .... exécutable windows utiliser toujours la console. Elle vous serviras de "debug". Ce qui veux dire que vous pourrez analyser les actions du logiciel et connaître les problèmes ou les besoin qui ne lui sont pas satisfait et remonter a la source d'un plantage ou autre dysfonctionnement.
  • wine /lechemin/delexec/log.exe


Dans cette image j'ai désactivé la lib "ijl15.dll". Donc au lancement de WarCarft3 il indique que "Game.dll" ne la trouve pas. Dans le cas ou je ne l'aurais pas, il suffirait de la télécharger et la placer dans le dossier de l’exécutable.

Les sites de téléchargement de dll que j'ai testé sont :

Attention vous devez y obtenir un .zip ou .dll, les .exe sont des pub et autres conneries...

Ok on a vu comment si prendre pour débuter, mais Wine peut être bien plus poussé et disposes d'un fonctionnement qui permet de s'adapter à tout logiciel. Voyons un peu ça.
Ré-entrons dans WineCFG comme pour configurer wine la 1ere fois.


Comme vous pouvez le voir je n'ai pas que "Paramètre par défaut" dans ma liste, mais plusieurs exécutables listé. ceci permet de spécifier une configuration spécifique pour chaque exécutable et ainsi laisser un environnement par défaut propre. Vous pouvez changer de windows, de dll, d'affichage etc ... pour chaque exécutable distinquetement.
Pour ce faire il suffit de faire "Ajouter une application" et de sélectionner l’exécutable a lier et luis spécifier sa configuration (qui reste par défaut si vous ne le modifier pas).

Ce débrouiller seul c'est bien, mais de l'aide ne fait pas de mal.
Wine met à disposition sur son site une base de données des jeux et logiciels testés avec un indicateur de fonctionnement qui ce présente sous cette forme. Du logiciel fonctionnant très bien au logiciel impossible à faire tourner. Je vous ai concocté une petite image :)

Wine classement

Si vous débutez sous Linux, ce n'est pas la peine de tester Les Bronze et Garbage, vous aurez sûrement du mal avec le grade Silver. Platinum et Gold ne présente aucune difficulté et rarement besoin de configuration.

Le site de wine ce trouve ici ainsi que la base de données:
  • http://www.winehq.org/
  • http://appdb.winehq.org/
Le moteur de recherche de la DB utilise google ce qui semble au 1ere abord très bordélique, mais l'on si fait. Un logiciel ce présente dans WineDB sous cette forme.


La 1ere chose auquel il faut prêter attention est la section "Test Result". Vous avez dans cette liste les testes réalisé par les utilisateurs et le retour qu'ils ont donné. Ainsi vous pouvez voir la distribution utilisé, la date la note ... Prenez le teste qui à la date la plus proche, meilleur ratio et si possible sur votre distribution pour le sélectionner cliquez sur "show", "current" indique la ligne que vous regardez.
Passons à l’analyse de la section "selected test result". Il est listé ce qui fonctionne avec cette installation, ce qui ne fonctionne pas et ce qui ne fut pas testé. Ce qui nous intéresse le plus ce trouve dans "Additional Comments" qui fournis des information sur la démarche d'installation, les dll utilisé, la config wine.
C'est que l'on peut utiliser pour ensuite revenir configurer notre exécutable dans WineCGF et éventuellement lui ajouter ce qu'il lui faut.

Indiquations :
Pour aller plus loin ou installer certaines lib il faut utiliser un outil nommé "winetricks", il s'utilise sous cette forme "sh winetricks nomdelalib"

Dans WineCFG a l'onglet "affichage" activer "Émuler un bureau virtuel" peut résoudre beaucoup de bug d'affichage.

N’exécuter pas de logiciel sur une partition FAT ou NTFS. C'est généralement source de problème.

Des recousis clavier de votre environnement Linux peut gêner l'utilisation de certain logiciel.

En savoir plus (ou moins) :

- http://www.winehq.org/about
- http://www.winehq.org/help
- http://doc.ubuntu-fr.org/wine

Après avoir bien utilisé ce logiciel je vous conseille deux choses :
  1. Participer et donner vos retours sur des logiciel dans la DB de Wine
  2. Faire un don a Wine pour soutenir ce projet libre http://www.winehq.org/donate/
Pour revenir un peu sur le cas de PlayOnLinux. Il peut etre bon de regarder les script de la communauté. POL utilise des script qui ont des configuration de wine différentes pour chaque jeux, et qui indique a leurs programme les dépendances a installer. Il est donc possible "d'utiliser" leurs scripts sans POL !

A bientôt pour un approfondissement :)



  éa, les amis.

mardi 2 avril 2013

Un remplaçant a Photoshop.

Krita

Il a tout d'un grand et fait tout comme un grand !
Krita est un logiciel de traitement d'image au même titre que photoshop, gimp ...

Krita s'appuie sur Calligra , qui est une suite bureautique développé pour l'environnement de bureau KDE.

Il dispose de toute les fonctionnalités avancé que l'on pourrais vouloir. Et même d'autre dont il est le seul à disposer.

La version 2.6 est disponible depuis janvier 2013 et sont développement est plus tôt actif (nous en sommes a la 2.6.2) lors de l'installation de krita il faut aussi installer karbon (de la suite calligra) pour pouvoir gérer le vectoriel.

Site officiel : http://krita.org/





Venant de photoshop, j'ai longtemps cherché son remplaçant. Gimp semble brouillon et indomptable, bien que puissant et je n'ai jamais pu m'y faire.

Dernièrement n’ayant plus envie de me loguer sous windows juste pour effectuer un travail graphique. J'avais passer quelques heure a adapter photoshop sur mon environnement linux.

Mais étant conscient que ce n’était pas la bonne solution, j'entrepris ma quette du "saint graal". Après moultes programmes testés et toute autant de déception, j'ai tenté krita ! Au départ il ne m’attirait pas, car orné de sa suite bureautique ... Mais je dois avouer qu'il ne me laisse pas insensible de ses charmes.

Une prise en main simple et intuitive, un design à la KDE souple/fluide/soigné. Tout de suite, j'ai pu reprendre mes marques, il n'y manque quasiment rien et les petits plus qui contre photoshop sont un régale. Lorsque l'on a pris un automatisme il est difficile de le perdre, en configurant les raccourcis je me sens sur krita comme poisson dans l'eau.

Les plus :
  • Très bonne prise en mains
  • Cross plateforme
  • Libre et Open source
  • On y retrouve tout ce que l'on aime sur photoshop et sans ce que l'on aime pas.
  • Beau et intuitif (Contrairement a GIMP ...)
  • Réactif, chargement rapide
  • léger. 50Mo contre ~600Mo pour photoshop
  • Et Gratuit !
Les moins :
  • La prise en charge des PSD est NUL ! Terminer vos projet aven de passer a krita
  • Manque la sélection depuis les calques
  • Le marquage des repères de règle est chaotique
  • La gestion de texte et chaotique !
  • Pas prise en charge de l'écrêtage ... (ou alors pas trouvé, vraiment chiant ça)
  • Bug lors d'utilisation d'un marqueur 1px (bientôt corigé)


éa, les amis.

Half life 4 ...

Annoncé ce Dimanche sur le site officiel de la base de donnée de steam

Half Life 4


Cette épisode est annoncée comme uniquement développée sous Linux.

voici le exec  :
Array
(
    [contenttype] => 3
    [launch] => Array
        (
            [0] => Array
                (
                    [executable] => hl4.sh
                    [arguments] => -steam
                    [config] => Array
                        (
                            [oslist] => linux
                        )

                )

        )

)
Historique d’édition :
  • about 14 hours ago Added section_typeownersonly
  • about 14 hours ago Added homepagehttp://goo.gl/lrn0Q
  • about 14 hours ago Removed metacritic_urlpc/halflife4
  • about 14 hours ago Removed metacritic_nameHalf-Life 4
  • about 14 hours ago Changed name Half-Life 4[REDACTED]
  • about 15 hours ago Removed community_visible_stats1
  • about 15 hours ago Removed ogg103582791430075530
  • about 15 hours ago Changed Depots
    • 223/config/language: french
    • 225/config/language: german
    • 224/config/language: italian
    • 231/config/language: japanese
    • 229/config/language: koreana
    • 234/config/language: portuguese
    • 232/config/language: russian
    • 227/config/language: schinese
    • 226/config/language: spanish
    • 230/config/language: tchinese
    • 233/config/language: thai
  • about 15 hours ago Changed cddbfingerprint – -2043213956 › 1795671740
  • a day ago Changed steambox_support – partial › full
  • a day ago Added App Config
    • launch/0/arguments: -steam
    • contenttype: 3
    • launch/0/executable: hl4.sh
    • launch/0/config/oslist: linux
  • a day ago Changed Depots
    • 804/systemdefined: 1
    • 806/systemdefined: 1
    • 805/systemdefined: 1
    • 807/systemdefined: 1
    • 803/systemdefined: 1
    • 801/systemdefined: 1
    • 802/systemdefined: 1
    • 307/systemdefined: 1
    • 306/systemdefined: 1
    • 305/systemdefined: 1
    • 206/systemdefined: 1
    • 208/systemdefined: 1
    • 207/systemdefined: 1
    • 206/name: Base Source 2 Shared Materials
    • 207/name: Base Source 2 Shared Models
    • 208/name: Base Source 2 Shared Sounds
    • 801/name: Source 2 Linux Binaries
    • 802/name: Source 2 Shared Materials
    • 805/name: Source 2 Shared Materials
    • 305/name: Source 2 Shared Materials
    • 803/name: Source 2 Shared Models
    • 806/name: Source 2 Shared Models
    • 306/name: Source 2 Shared Models
    • 804/name: Source 2 Shared Sounds
    • 807/name: Source 2 Shared Sounds
    • 307/name: Source 2 Shared Sounds
    • 801/config/oslist: linux
  • a day ago Changed steambox_support – full › partial
  • a day ago Changed name ValveTestApp800Half-Life 4


  • Beaucoup de mystère sur cette annonce de valve que vous pouvez retrouver ici : http://steamdb.info/app/800/

    J'ai tendance à croire que Valve nous prends pour des ***, en joignant cette vidéo de half life 4 http://goo.gl/lrn0Q . :)



    éa, les amis.